La presse s’inquiétait de nos conditions de détention après une évasion pendant laquelle j'ai tiré sur 3 surveillants en les blessants sérieusement avec l'arme que j'avais réussi à faire entrer en prison.

Un article parut dans la revue française à sensation le " Détective " de juin 1984 après une nouvelle évasion du fourgon cellulaire. J'étais parvenu pour la seconde fois à faire rentrer une arme en prison, malgré toutes les mesures de sécurité.

 

Voici le lien pour le lire en ligne...

https://docs.google.com/file/d/0BywGiJjVICY1VVNmVVRtWS0zUzQ/edit